ÉTIOLOGIES

Les hématuries peuvent être la conséquence d’une affection urologique ou d’une maladie du parenchyme rénal (hématurie glomérulaire).

A. Hématuries urologiques

Les principales étiologies des hématuries urologiques sont énumérées dans le tableau 1.

Tableau 1
CAUSES FRÉQUENTESCAUSES RARES
• Infections urinaires (cystite hématurique)

• Tumeurs vésicales bénignes ou malignes

• Cancer du rein

• Lithiase rénale (rarement vésicale)

• Cancer prostatique

• Prostatite aiguë

CONTEXTE PARTICULIER

• Traumatisme du rein ou des voies urinaires
• Polykystose rénale (complications hémorragiques intrakystiques)

• Nécrose papillaire secondaire à une néphropathie aux analgésiques,
au diabète, à la drépanocytose

• Tumeurs bénignes du rein (angiomyolipome)

• Tumeurs de la voie excrétrice supérieure

• Tuberculose rénale

• Exercice physique très important

• Infarctus rénal

• Malformation vasculaire

• Bilharziose

• Traitement anticoagulant

B. Hématuries parenchymateuses

• Elles sont le plus souvent glomérulaires (tableau 2).

• Parfois causées par une néphrite interstitielle aiguë médicamenteuse.

Tableau 2. Principales étiologies glomérulaires des hématuries

[(• Glomérulonéphrite à dépôts mésangiaux d’IgA (maladie de Berger)

• Glomérulonéphite aiguë post-infectieuse

• Glomérulonéphrite membranoproliférative

• Glomérulonéphrite extra capillaire

• Syndrome d’Alport)]


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 11 mars 2010
par  B.M. / P.S.

.