III. INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE DU SUJET ÂGÉ

A. Incidence

L’incidence de l’insuffisance rénale augmente avec l’âge  : entre 65 et 75 ans, plus de 15 % de la population a un DFG estimé par la formule MDRD inférieure à 60 ml/min/1,73 m2 ; ce chiffre atteint 50 % après 85 ans. L’hypertension artérielle et les autres facteurs de risque athéromateux (hyperlipidémie…) participent au vieillissement rénal.

B. Causes fréquentes d’IRC chez le sujet âgé

L’IRC peut être la conséquence de maladies rénales anciennes d’évolution lente (par exemple la polykystose rénale) ou de maladies plus spécifiques au sujet âgé  : néphropathies par obstacle, néphropathies ischémiques (sténoses athéromateuses des artères rénales…).

C. Risque de progression de l’IRC chez le sujet âgé

Le risque de progression de l’insuffisance rénale chronique vers le stade terminal est souvent inférieur à celui d’un décès plus précoce lié aux comorbidités. La vitesse de progression de la maladie rénale chronique n’est pas augmentée par le vieillissement.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 28 mai 2013
par  ps

1