Bandeau
Physiologie et physiopathologie rénales
Slogan du site
Descriptif du site
I BILAN DE SODIUM

Le sodium est réparti de la façon suivante dans l’organisme :
— un tiers est présent en tant que minéral osseux et n’est donc pas rapidement mobilisable (ou échangeable).
— Les 2/3 restant représentent le sodium échangeable :

- il est présent pour moins de 10 % dans le liquide intracellulaire où sa concentration est maintenue très basse
- et pour plus de 90 % dans le liquide extracellulaire où il est confiné grâce à l’activité de la Na+,K+-ATPase des membranes plasmiques.

L’apport alimentaire de sodium est très variable en fonction des cultures. Dans les pays occidentaux, il est habituellement élevé, souvent au delà de 10 g de NaCl/j (soit 170 mmol de Na). Tout le sodium ingéré est absorbé par l’épithélium intestinal,. Les pertes cutanées de Na étant également très faibles(en l’absence de sueurs bondantes), le maintien du capital constant en Na repose donc sur la capacité du rein à éliminer une quantité de Na égale à celle qui a été ingérée. Ainsi, à l’état stable, la natriurèse (débit d’excrétion urinaire de sodium) est égale, à quelques mmoles près, aux apports alimentaires de sodium.

Ce site bénéficie du squelette ESCAL élaboré par JC Villeneuve de la Délégation Académique pour le Numérique Educatif de l’Académie de Lyon et de l’assistance la communauté Escal
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2010-2019 © Physiologie et physiopathologie rénales - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.21