V AUTO-EVALUATION

QCM1. Parmi les propositions suivantes, quelles sont celles qui sont exactes ?

A- Une osmolarité urinaire à 50 mOsmol/L traduit l’absence de réabsorption
d’eau dans le canal collecteur

B- En l’absence d’ADH, l’osmolarité urinaire ne peut pas atteindre la valeur
maximale de concentration

C- Une osmolarité urinaire à 1200 mOsmol/L traduit forcément la présence
d’ADH

D- L’ADH n’est pas nécessaire à l’établissement du gradient cortico-papillaire

E- L’ADH agit sur le tubule rénal via les récepteurs V1

Réponses  : A-B-C-D

QCM2 : Parmi les propositions suivantes, quelles sont celles qui sont exactes ?

A- Le tube contourné proximal réabsorbe plus de la moitié de l’eau filtrée par le
glomérule

B- L’osmolarité du fluide tubulaire est minimale à la fin du Tube Contourné
Distal

C- La réabsorption d’H20 dans le canal collecteur est paracellulaire

D- Dans l’anse de Henlé, la réabsorption d’H20 et de Na+ ne se font pas dans
les mêmes segments

E- La charge hydrique filtrée est égale au débit de filtration Glomérulaire

Réponses  : A-B-D-E

QCM3 : Parmi les propositions suivantes, quelles sont celles qui sont exactes ?

A- L’hormone anti-diurétique (ADH) est une hormone peptidique synthétisée
par la post-hypophyse

B- La sécrétion d’ADH est stimulée par l’hyperosmolalité et l’hypervolémie

C- L’ADH perméabilise le canal collecteur à l’eau en activant l’expression à la
membrane apicale de l’aquaporine de type 2

D- La présence d’ADH est nécessaire et suffisante pour concentrer les urines

E- Le pouvoir maximal de concentration des urines est dépendant du gradient
cortico-papillaire

Réponses : C-E


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 10 mars 2016
par  Webmestre

.

.