IV. DETERMINANTS DU TRANSPORT TUBULAIRE RENAL DU CALCIUM

Plusieurs facteurs, hormonaux et non hormonaux, influençant le transport tubulaire rénal de calcium ont été identifiés.

4.1 DETERMINANTS HORMONAUX


4.1.1. HORMONE PARATHYROÏDIENNE (PTH)

La PTH est une hormone peptidique, synthétisée par les cellules parathyroïdiennes qui agit sur ses organes cibles (l’os et le rein) grâce à un récepteur membranaire, PTHR1. Via ce récepteur, la PTH augmente la réabsorption de Ca dans la branche ascendante large de l’anse de Henle et le tubule contourné distal/tubule connecteur. De manière remarquable, les cellules parathyroïdiennes expriment le récepteur du calcium CaSR qui leur permet de détecter, et de réagir à, la concentration de calcium libre extracellulaire. Une baisse de la calcémie induit une augmentation presque immédiate de la sécrétion de PTH. Une élévation de la calcémie a l’effet opposé.

4.1.2. CALCITRIOL OU 1,25(OH)2VITAMINE D

Le calcitriol est une hormone stéroïde qui se lie à un récepteur cytosolique spécifique, présent dans de nombreux types cellulaires dont les cellules tubulaires rénales, les cellules de l’épithélium intestinal, ainsi que les cellules osseuses. Le complexe hormone-récepteur agit, dans le noyau, en modulant la transcription dans des sites spécifiques de la chromatine, appelés “Vitamin D Responsive Elements”. Le calcitriol augmente la réabsorption de Ca dans le tubule contourné distal/tubule connecteur, en augmentant l’expression des gènes codant pour TRPV5 et les « calbindins ». La synthèse de calcitriol est favorisée par l’hormone parathyroïdienne et la baisse de la calcémie.

IV.1. 4.2. DETERMINANTS NON HORMONAUX

4.2.1. VOLUME EXTRACELLULAIRE

L’état du volume extracellulaire est un déterminant direct de la capacité du tubule rénal à réabsorber le calcium : la réabsorption augmente lorsque le volume extracellulaire diminue et inversement. Ceci explique que les régimes riches en sodium favorisent l’excrétion urinaire de calcium. Le mécanisme de l’effet du volume extracellulaire sur le transport rénal de calcium reste incertain.

4.2.2. CALCEMIE

La calcémie agit indirectement sur le transport rénal de Ca, via ses actions sur les sécrétions de PTH et de calcitriol. Elle agit aussi directement parce que les cellules de la branche large ascendante de l’anse de Henle expriment au pôle basolatéral CaSR ; activer CaSR diminue directement la réabsorption tubulaire de Ca et augmente la calciurie.

4.2.3. ETAT ACIDE BASE

L’acidose métabolique diminue la réabsorption tubulaire rénale de Ca alors que l’alcalose métabolique a l’effet opposé. Ici encore, les mécanismes impliqués restent imprécis. Néanmoins, ceci explique probablement pourquoi les régimes riches en protéines animales, qui augmentent la production endogène d’acide, favorisent l’excrétion urinaire de Ca.

4.2.4. DETERMINANTS PHARMACOLOGIQUES : EFFETS DES DIURETIQUES

Deux classes de diurétiques modifient sensiblement la calciurie. Les diurétiques de l’anse, qui diminuent la réabsorption de NaCl dans la branche large ascendante de l’anse de Henle et donc la différence de potentiel transépithéliale, diminuent également la réabsorption de Ca et augmentent la calciurie. Les diurétiques thiazidiques qui diminuent la réabsorption de NaCL dans le néphron distal diminuent la calciurie, par un mécanisme encore imprécis.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 11 mars 2014
par  Webmestre

.