III. CONTROLE DES TRANSPORTS TRANSEPITHELIAUX

.

Les transports transépithéliaux doivent être contrôlés de manière à s’adapter aux besoins de l’organisme (par exemple, augmentation de la réabsorption tubulaire rénale de sodium en cas de déplétion sodée).

Le contrôle des transports transépithéliaux est assuré par des mécanismes neurohormonaux qui aboutissent à :
- une insertion ou un retrait de transporteur de la membrane plasmique,
- une modification de l’activité des transporteurs membranaires,
- une augmentation ou une diminution de synthèse de transporteur.

Les deux premiers phénomènes peuvent se produire très rapidement alors que le troisième nécessite évidemment plus de temps.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 11 mars 2014
par  Webmestre

.