Bandeau
Physiologie et physiopathologie rénales
Slogan du site
Descriptif du site
IV FONCTIONS ENDOCRINES DU REIN
Article mis en ligne le 8 mars 2016
dernière modification le 9 décembre 2018

par ps

.De nombreuses substances à activité biologique sont synthétisées dans le rein et exercent un effet systémique endocrine ou le contrôle paracrine de fonctions de transport, d’activités métaboliques, ou de la croissance des cellules rénales.

[bleu marine]A. Vitamine D[/bleu marine]

La forme active de la vitamine D [1,25 (OH) 2-vitamine D3] est produite dans les cellules tubulaires proximales, à partir de son précurseur hépatique, la 25 (OH) vitamine D3, sous l’effet de la 1a hydroxylase. L’activité de cette enzyme est augmentée par la PTH. La forme active de la vitamine D augmente l’absorption digestive et rénale de calcium, et l’absorption intestinale de phosphate.

[bleu marine]B. Érythropoïétine (EPO)[/bleu marine]

C’est une glycoprotéine produite par des cellules interstitielles péritubulaires fibroblastiques en réponse aux variations de la pression partielle tissulaire en O2. L’EPO produite en réponse à l’hypoxie cellulaire, stimule la production des globules rouges par la moelle osseuse.

[bleu marine]C. Système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA)[/bleu marine]

JPEG La rénine, sécrétée au niveau de l’appareil juxta-glomérulaire, en réponse aux variations de la volémie, active par protéolyse l’angiotensinogène circulant d’origine hépatique ; l’enzyme de conversion transforme l’angiotensine I libérée en angiotensine II (figure 6).

JPEG L’angiotensine II exerce des effets vasoconstricteurs puissants (via son récepteur AT1) et stimule la sécrétion surrénalienne d’aldostérone favorisant la rétention de Na.
JPEG Les stimuli de la sécrétion de rénine sont :
- l’hypovolémie ou la baisse de la pression artérielle ;
- le système nerveux sympathique  ;
- l’augmentation de la concentration en chlorure de sodium au niveau de la macula densa (=feedback tubulo-glomérulaire).

JPEG L’inhibition du SRAA par des médicaments agissant à différents niveaux de la cascade d’activation (figure 7) est largement utilisée en clinique (HTA, insuffisance cardiaque, progression des néphropathies).

Figure 7. Physiologie du Système Rénine Angiotensine Aldostérone (SRAA)

Figure 8. Médicaments inhibant le SRAA


Ce site bénéficie du squelette ESCAL élaboré par JC Villeneuve de la Délégation Académique pour le Numérique Educatif de l’Académie de Lyon et de l’assistance la communauté Escal
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2010-2019 © Physiologie et physiopathologie rénales - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.21